Conservation de fruits et légumes

Conservation des fruits et légumes: silo, lacto-fermentation, séchage, vinaigres aromatisés… tour d’horizon des avantages santé des diverses méthodes, puis mise en pratique

Date : dimanche 9 octobre 2016 de 9h à 15h
Lieu :  Olne
Prix : 25€

 

Il existe de nombreuses possibilités pour conserver les aliments, la plupart entraînent une altération de leur valeur nutritive (en particulier la stérilisation). Nous avons l’habitude d’utiliser le congélateur, qui préserve mieux les vitamines, mais est un grand consommateur d’énergie. Le sucre est un conservateur naturel, mais dont les inconvénients sont bien connus. Le salage et le fumage étaient autrefois pratiqués couramment à la campagne. Certains aliments se prêtent bien à la conservation dans l’huile, le vinaigre ou l’alcool.

Parmi les méthodes qui permettent de préserver au mieux les qualités des produits, citons le séchage, qui préserve souvent aussi le goût. Et surtout la lacto-fermentation, qui non seulement permet la conservation, mais augmente les teneurs en vitamines, améliore la digestibilité et développe les arômes.

Publicités