COP 21

Pourquoi la COP 21 ? C’est quoi le réchauffement climatique ?

Depuis 200 ans, notre économie s’est construite sur l’énergie abondante. En brûlant toujours plus de pétrole, gaz ou charbon et de nombreux autres polluants, on a rejeté dans l’atmosphère des gaz qui « retiennent » les rayons du soleil et augmentent l’effet de « serre ».

Le climat résulte d’un équilibre entre de nombreux facteurs. Il évolue lentement avec beaucoup d’inertie. Le processus est en route depuis 200 ans et s’aggrave de façon exponentielle d’année en année. Si aujourd’hui, on cesse d’émettre des gaz à effet de serre, on peut espérer contenir l’augmentation de la température moyenne à 2°C d’ici 100 ans.

Concrètement, en Belgique, cela signifie qu’on aura le climat du sud de l’Espagne, avec différents dérèglements, comme des orages violents, des pluies brèves et abondantes suivies de périodes de sécheresse et certains hivers très froids. Cela implique plus de moustiques (et de maladies), des inondations brutales, des cultures moins abondantes, la montée des océans d’1 mètre, … Et sur le reste de la planète, de nombreux endroits devenus invivables, donc des déplacements de populations, avec les souffrances qui y sont liées.

Ces changements conjugués à la perte de biodiversité causée par les dégradations environnementales humaines (polluants, pesticides, déchets, bétonisation, …), provoquent la disparition hyper rapide de nombreuses espèces animales et végétales. Les écosystèmes ont perdu leur équilibre et sont en train de passer à un nouvel équilibre. Ces transformations globales ont des effets imprévisibles.

Notre monde est en train de changer, profondément, définitivement. On le sait, on peut s’y préparer et surtout s’adapter. On peut aussi influer sur ce changement.

Le système actuel s’effondre. Et c’est une bonne chose, car l’humain est juste en train de détruire les conditions de sa vie sur Terre, en commençant par les populations les plus fragiles (au Nord comme au Sud).

Quel est le système qui va le remplacer ?

Si on ne fait rien, on laisse le champ libre à ceux qui ont un projet et un programme pour le mettre en place.

Les montées de l’extrême droite, des mesures exceptionnelles de sécurité profondément anxiogènes ressemblent furieusement à la montée du nazisme en Allemagne dans les années 30.

Veut-on d’une société basée sur la peur, l’étranger comme bouc émissaire, la fin des libertés de pensée, d’expression, de rassemblement, de culte, du droit à l’avortement, à l’égalité des sexes (même si le chemin est encore long), aux préférences sexuelles, etc ?

D’autres gens en ont décidé autrement !

La société civile s’organise progressivement pour créer un monde plus solidaire, plus tolérant, plus convivial, plus respectueux des humains et des écosystèmes. Les initiatives économiques solides fondées sur ces valeurs se multiplient.

Quel degré d’effondrement du système actuel devra-t-on attendre pour sortir de nos routines et pour nous préparer à ces changements ? Plus on s’y met vite, plus on aura de latitude. Plus on attend, plus les marges de manœuvre seront limitées.

Nous sommes dans un système mondialisé. Il n’y a qu’une seule Terre. Nous sommes tous dans le même bateau. C’est ensemble qu’on s’en sortira. Quelle qu’en soit l’issue.

La COP21 est une conférence internationale où les ministres de tous les pays vont négocier pour trouver un accord et s’engager à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre pour limiter l’impact sur le climat.

Comme à Kyoto en 1997, à Copenhague en 2009. Jusqu’à présent, ces accords étaient symboliques. Est-ce que cette fois, nos décideurs vont avoir le courage de poser des actes ambitieux, nécessaires pour que la Terre continue à être habitable pour les humains, mais peu populaires car obligeant à changer fondamentalement nos habitudes ?

Au vu des sponsors de la COP21, il est fort possible qu’on assiste à une opération de greenwashing1 de plus. Le climat anxiogène actuel a servi de prétexte à interdire les rassemblements de la société civile (mais pas les marchés de Noël …) et même à assigner à résidence des militants environnementaux français ! Les CRS ont enclavé, enfumé puis arrêté 200 pacifistes à Paris. :-((

D’autre part, dimanche 29 novembre, plus de 785 000 citoyens se sont rassemblés dans le monde entier : 2300 événements dans 175 pays. :-)) Des chaines humaines ont déjoué les interdictions de se rassembler. Ils sont là pour encourager les négociateurs à Paris, mais aussi pour montrer qu’ils agissent au quotidien.

Nous avons tous un rôle à jouer. Nous avons tous notre place dans le système. Elle évoluera avec le temps.

Et moi, quel est mon choix ? A quels objectifs dédions-nous le poids de nos actions ? Peu importe ce que fait mon voisin, car je n’ai pas d’influence sur ses actes. J’en ai juste sur les miens. Alors, consacrons-nous à ce qui est à 100% en notre pouvoir, ici et maintenant. Nos témoignages et notre énergie feront contagion.

Relions les petits ruisseaux, créons de grandes rivières et ensemble allons jusqu’à la mer !

A ce propos, à Ostende, le 6 décembre, des citoyens ont décidé de se rassembler pour une marche colorée sur le thème des alternatives positives, une gigantesque chaîne humaine le long de la côte, quelques concerts fantastiques qui montreront l’envie de vivre du mouvement climatique en Belgique. 

Concrètement, comment agir ?

Quelques pistes sur le site du Réseau Transition, le film Demain, … ou venez au Symposium de l’Agriculture populaire à Liège le 5 décembre, …

D’autres pistes ici dans les prochaines semaines… (envoyez-nous vos idées, des liens, …)

1Greenwashing : « laver plus vert » : L’écoblanchiment, ou verdissage (en anglais, greenwashing), est un procédé de marketing ou de relations publiques utilisé par une organisation (entreprise, administration publique, etc.) dans le but de se donner une image écologique responsable. La plupart du temps, l’argent est davantage investi en publicité que pour de réelles actions en faveur de l’environnement. (source : Wikipédia)

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s